🙋‍ Qui veut devenir notre associé ?
Votre profil est invisible par les associations
Le renouvellement de votre abonnement a échoué Votre abonnement a été bloqué

Les soft skills dans le bénévolat : Quand les compétences s'adoucissent

Boite à idées 💡


image profil

Thibault Boucard Garda

23 nov. 2022 • 3 mins de lecture


Qu’est-ce qu’un soft skill ?

Les savoirs-être, ou soft skills, sont des compétences comportementales que nous sommes amenés à mettre en avant à chaque instant de notre vie. Ce sont des compétences que chacun apprend à son rythme, en fonction de ses expériences de vie. En effet, elles ne sont pas souvent acquises dans la sphère scolaire ou universitaire. 

En Janvier 2022, le magazine Forbes à présenté une liste des 15 soft skills les plus importants selon eux. Dans ce répertoire on peut retrouver l’intelligence émotionnelle qui est la capacité de reconnaître, comprendre et maîtriser ses propres émotions et agir en fonction de celles des autres. Mais l’on pouvait en retrouver d’autres bien plus connues comme l’empathie, la communication, la créativité, la gestion du stress etc… Aujourd'hui on parle même de CV citoyen qui permet de mettre en avant vos différents soft skills.

En bref un soft skill c’est la capacité à bien agir pour soi mais aussi et SURTOUT pour les autres…vous voyez où je veux en venir ? 

Les soft skills importants du bénévolat

Effectivement, des soft skills pourront vous être extrêmement utiles dans le monde associatif. Citons, par exemple, la coopération pour travailler efficacement et sainement avec d’autres bénévoles, ou encore l’adaptabilité, car oui toutes les missions ne se ressemblent pas ! Nous pourrions citer aussi l’écoute active, un des soft skills les plus recherché dans le bénévolat, mais aussi la curiosité, l’autonomie, le respect, l’intégrité, vous avez compris. 

C’est généralement ce genre de compétences qui feront que l’on se souviendra de vous en tant que personne agréable et sympathique, bien au-delà de vos compétences dures, que l’on appelle aussi hard-skills. Que vous soyez un as de la communication, le Mozart des tableaux croisés dynamiques ou encore un trésorier hors-pair, si vous n’êtes pas une personne polie, attentive, respectueuse etc…les autres bénévoles n’auront pas une bonne image de vous.

Il vous en manque un ? Pas de soucis…

Comment acquérir et développer des soft skills ?

Le monde associatif est une mine d’or pour développer vos soft skills et ce de manière naturelle et à tout âge ! Faites des missions avec des associations qui vous touchent, dans des domaines qui vous plaisent. Cela vous fera rencontrer des gens qui ont un tas de choses à vous apprendre. Ecoutez ceux qui vous entourent lors de vos missions de bénévolat et n’hésitez pas à poser des questions. 

La vie associative n’est pas la vie professionnelle.

On met l’humain au centre de l’attention. S’impliquer dans une association vous permettra de monter en compétence concernant vos soft skills. Vous seriez étonné de voir ce que tous ces bénévoles et associations ont à vous apprendre ! 

L'intérêt des soft-skills

Si nous devions résumer l'intérêt des soft-skills, ce sont des compétences “douces” qui ne sont pas forcément acquises en entreprise ou à l’école. C’est pourquoi elles deviennent de plus en plus importantes dans notre société. Et c’est plutôt logique, car c’est ce qui permet de faire la différence entre deux personnes similaires d’un point de vue extérieur. Mais lorsqu’on échange avec ces deux personnes, on peut très vite s'apercevoir quelle personne maîtrise des soft skills et pas l’autre. 

Si l’on veut aller plus loin dans l'intérêt des soft skills, on peut parler de la tendance actuelle à remplacer les humains par des ordinateurs et autres intelligences artificielles dotées d’excellentes compétences “dures” ou techniques. Mais comme dit plus haut le bénévolat et l’associatif de manière générale est un monde où l’humain s’adresse à l’humain et où la machine ou l’ordinateur reste un outil au service de l’homme et non l’inverse.

Les enjeux des soft-skills

Il est important de nuancer ce qui a été dit plus haut. Ne pas être un(e) professionnel(le) des soft skills ne fait pas de vous une mauvaise personne ! Tout le monde en maîtrise au moins une, à partir du moment où vous avez reçu une éducation quelle que soit son origine. L’idée de cet article était de vous faire comprendre l’enjeux de ces compétences dans l’univers bénévole, l’humain au centre de tout, l’échange, le partage et tout ce qui gravite autour de celui-ci. 

Alors osez ! Adhérez à une association dont la cause vous touche profondément, échangez avec les autres bénévoles, aidez les dans leurs missions, apprenez de leurs manières de faire. Vous n’en sortirez que grandis.

2023 © Benevolt | Mentions légales | CGU / CGV | Politique de confidentialité / Charte éthique