Retrouvons le chemin des associations - Visionner
De jour en jour, retrouvons le chemin des associations
Votre profil est invisible par les associations
Le renouvellement de votre abonnement a échoué Votre abonnement a été bloqué

Entreprendre pour un impact positif : rencontre avec la JCEF (Jeune Chambre Economique Française)


image profil

Océane Wanecque

26 juil. 2021 • 4 mins de lecture


Le monde associatif regorge d’entrepreneurs : des femmes et des hommes qui souhaitent changer le monde, à commencer par son quartier. Des projets qui ont un impact positif sur la société émergent chaque jour, portés par des citoyens et des citoyennes de tous horizons. 

C’est la raison d’être de la Jeune Chambre Economique Française, qui accompagne les bénévoles du mouvement dans la mise en place de projets à impact positif sur le territoire Français. Composée de jeunes de 18 à 40 ans, la communauté Jeune Chambre Economique Française (JCEF), s’engage pour changer la société. 

Les bénévoles rejoignent le mouvement dans un « parcours » d’engagement semblable à un cycle de formation. 

La Jeune Chambre Economique Française, qu’est-ce que c’est ? 

Reconnue d’utilité publique, cette association créée au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale a l’objectif d’impacter positivement les territoires.

La JCEF constitue une communauté de plus de 2000 bénévoles partout en France. Ces bénévoles portent la voix de la jeunesse et développent leur leadership pour répondre à des enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux dans leurs territoires.

L’ancrage local permet aux bénévoles d’adresser des problématiques tangibles et proches de chez eux. Aujourd’hui, la JCEF est présente dans plus de 130 localités en France. Elle est affiliée à un mouvement de plus grande ampleur encore : la JCI (Junior Chamber International) qui intervient dans plus de 100 pays. 

Le mouvement JCEF permet aux membres de développer collectivement des projets au service de l’intérêt général. Les projets adressés peuvent couvrir des champs d’action très larges : l’environnement, l’aménagement du territoire, l’économie circulaire ou encore l’emploi. Les jeunes du mouvement sont invités à répondre à un des 17 objectifs de développement durable décrits par l’ONU.

Cet incubateur de leaders citoyens développe chez les jeunes la capacité à devenir leader responsable dans l’action. 

les bénévoles de la jcef

Qui peut intégrer la JCEF ? 

Présente dans 130 localités, la JCEF couvre tout le territoire en France. Les jeunes de 18 à 40 ans peuvent rejoindre leur groupe de travail local. Tous les profils peuvent intégrer les groupes de travail. 

Elodie Semelier, responsable de la Communication, observe que des jeunes de tous horizons rejoignent la JCEF et pas forcément des entrepreneurs. Ce sont des étudiants, des personnes exerçant des professions libérales ou même des salariés qui s’investissent dans le bénévolat à la Jeune Chambre Economique Française. 

Être bénévole à la JCEF permet de constituer un réseau, de rencontrer d’autres personnes animées par les mêmes problématiques, la même volonté de changer les choses. La démarche entrepreneuriale permet également de se former et de développer des « soft skills » utiles dans la vie professionnelle comme extra-professionnelle ou personnelle. 

En bref, si vous avez entre 18 et 40 ans et que vous êtes animé·e par une démarche entrepreneuriale dans le cadre d’un projet à impact positif pour votre territoire avec l’envie d’y travailler collectivement, les projets de cette association sont faits pour vous !

Devenir bénévole à la Jeune Chambre Economique Française 

Les projets sur lesquels travaillent les bénévoles de la JCEF sont des projets de transition : les bénévoles s’emparent d’une problématique liée au territoire et se mobilisent pour y répondre. Il existe une phase de recherche pour identifier le sujet puis une phase de développement du projet. Lorsque le projet est mûr, il est transmis à une autre organisation qui le mettra en place.

Les bénévoles intègrent donc un mouvement semblable à un laboratoire d’idées où la liberté est très grande pour s’emparer des sujets. De beaux sujets ont émergé dans différentes villes en France, comme premier nichoir composteur pour réintégrer les populations d’oiseaux à Montpellier ou un poulailler collectif à Millau ! En Haute-Mayenne, la JCE locale a répondu à une problématique nouvelle avec Kestudi, une solution aux personnes malentendantes face au port du masque. Vous aussi, ça vous inspire ?

idées de projets avec la jcef

L’investissement des bénévoles est important : les bénévoles se saisissent de projets qui leur tiennent à cœur. En moyenne, un bénévole s’investit pour une durée de 3 ans à la JCEF !
En fonction des localités, les groupes peuvent varier en nombre de 5 à 45 bénévoles. La réflexion collective est donc de mise. 

De nombreuses formations sont mises en place par la JCEF pour permettre à ses membres de valoriser leur engagement dans l’association. 

S’investir à la JCEF est une belle expérience citoyenne, qui permet d’avoir un impact direct sur le changement que l’on veut voir opérer près de chez soi. Intense, le bénévolat y est aussi fort de sens et s’inscrit dans une logique du collectif. Le bénévolat dans cette association fait de l'entreprenariat un outil pour le changement positif

Deux piliers forts soutiennent la raison d’être bénévole chez la JCEF : s’engager dans un projet d'intérêt général et monter en compétences

Découvrez les missions des JCE près de chez vous pour intégrer le mouvement dès aujourd’hui :

COVID-19
Des gestes simples pour préserver votre santé et celle des autres.

2021 © Benevolt | Mentions légales | CGU / CGV | Notre politique de protection des données personnelles