📖 La Culture Bénévole : pour comprendre ce qui relie les bénévoles et les associations !
Votre profil est invisible par les associations
Le renouvellement de votre abonnement a échoué Votre abonnement a été bloqué

Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez être éligible en étant bénévole ?

Boite à idées 💡


image profil

Amélie Arcile

17 janv. 2022 • 3 mins de lecture


Être bénévole est une action très noble. Le bénévolat consiste à donner de soi librement et gratuitement pour réaliser une ou plusieurs actions en faveur de quelqu’un ou d’une association sans aucune rémunération en dehors du temps de travail. C’est un mouvement stimulant la participation collective, un peu comme un service civique, qui favorise l’initiative et la prise de responsabilités. Bien que le bénévolat ne donne lieu à aucune rémunération, existe-t-il des aides auxquelles nous pouvons être éligibles en tant que bénévole ? Réponse dans cet article.

Pour les volontaires en France

Puisque le bénévolat est une action de don de soi ne donnant lieu à aucune rémunération, il semble évident qu’aucune aide n’existe pour les bénévoles. Être bénévole ne donne accès à aucune aide en particulier et ne donne pas de droit supplémentaire pour des aides auxquelles vous êtes déjà éligible par rapport à quelqu’un qui n’est pas bénévole.

Vous pouvez tout de même effectuer un service civique de 6 à 12 mois pour percevoir une indemnisation de 580 euros environ. Le service civique est un dispositif créé en France en 2010 pour encourager et sensibiliser les jeunes de 18 à 25 ans à l'engagement de citoyenneté et de soutien public. Mais sinon, aucune aide n’existe à proprement parler pour les bénévoles.

En revanche, en tant que citoyen français, vous êtes certainement éligible à des aides et rien ne vous empêche de réaliser des actions de volontariat en France. Pour connaître toutes les aides auxquelles vous êtes éligible, nous vous conseillons d’essayer le simulateur d’aides en ligne de WIZBII Money qui vous énumère toutes les aides auxquelles vous avez le droit en fonction de votre situation parmi plus de 400 aides !

simulateur aides financières

Pour les volontaires de solidarité internationale

Les aides pour les associations

Pour aider les associations qui accueillent des jeunes bénévoles en volontariat de solidarité internationale, l'État participe en leur apportant des aides selon certaines conditions spécifiques.

Une association peut recevoir une aide financière de la part de l’Etat pour :

- la formation

- le retour à la vie professionnelle des volontaires

- la gestion.

Ces aides sont valables si les bénévoles ont signé un voire plusieurs contrats de 365 jours minimum ou plus.

Pour les contributions, les montants sont plafonnés et sont les suivants :

- pour la formation, la contribution s’élève à 780 euros par volontaire formé

- pour le retour à la vie professionnelle, la contribution s’élève à 358 euros par volontaire

- et pour la gestion, la contribution s’élève à 75 euros par mois par volontaire.

Aussi, l’État peut accorder une contribution forfaitaire si l’association la demande pour :

- la couverture maladie

- l’invalidité

- le décès

- la maternité

- l’accident de travail

- la vieillesse

- et la maladie professionnelle (du volontaire).

Celle-ci n’est accordée que si le volontaire perd ses droits à une protection sociale et qu’il est associé à une Caisse des Français de l’étranger. Cette contribution de 272 euros par mois est versée le premier jour des volontaires dont le contrat est égal ou supérieur à 365 jours, ou le 366e jour des volontaires ayant enchaîné les contrats de moins de 365 jours.

Les aides pour les volontaires

Un volontaire de solidarité internationale peut avoir des aides ! Il y a la prime forfaitaire d’insertion professionnelle qui peut être versée en fin de missions au bénévole s’il ne remplit pas les conditions d’attribution du RSA et qu’il est inscrit au Pôle emploi en tant que demandeur d’emploi. Pour l’obtenir, le volontaire doit faire la demande dans un délai d’un an à compter de la fin de sa mission de volontariat et cette aide est plafonnée à 2001 euros. La prime forfaitaire d’insertion professionnelle est versée par trimestre et limitée à 3 trimestres maximum. Il est possible de la répartir par mois ou par quinzaine.

Il y a aussi l’indemnité de réinstallation lorsque le bénévole revient au pays. Si le bénévole a effectué au moins 24 de mois de mission minimum, il peut recevoir une indemnité de 3700 euros. S’il a effectué entre 12 et 24 mois de mission et que le retour implique un cas de force majeur, il peut tout de même prétendre à cette indemnité recalculée en fonction de la durée de la mission.

Ainsi, il n’existe pas vraiment d’aides pour les bénévoles en France. Malgré le service civique qui sensibilise à l’engagement avec à la clé une indemnité, ce n’est pas vraiment du bénévolat et aucune aide réelle n’existe parce que l’on est bénévole. Rien n’empêche tout de même d’être éligible à des aides même si le bénévolat n’influe en rien là-dessus. Pour cela, on vous conseille vivement de tester le simulateur d’aides en ligne de WIZBII Money pour connaître toutes les aides auxquelles vous avez le droit !

COVID-19
Des gestes simples pour préserver votre santé et celle des autres.

2022 © Benevolt | Mentions légales | CGU / CGV | Notre politique de protection des données personnelles