Le bénévolat en confinement, Romain en parle
« Quitte à être confiné, autant se rendre utile » - Romain, adepte du bénévolat à distance
Votre profil est invisible par les associations

Devenir bénévole à la Maison Inspirée, un tiers-lieu alternatif et citoyen

Histoires de bénévolat 💬


image profil

Océane Wanecque

6 juil. 2020 • 3 mins de lecture


Intrigués par cette dénomination, nous cherchons à en savoir plus sur cette Maison Inspirée. Pour cela, nous rencontrons Raphaëlle qui nous explique tout de la création de ce tiers-lieu à son fonctionnement démocratique où tout le monde est au même niveau sans hiérarchie. Éco-lieu, on y vient se ressourcer au vert et la Maison Inspirée est aussi un endroit où toutes les populations se croisent et cohabitent. De la permaculture à la rédaction de dossiers de subventions, des activités très variées nous invitent à se lancer dans le bénévolat.

Tu es à l’origine du projet de la Maison Inspirée, quel est ton parcours ?

J’ai créé l’École Inspirée après avoir été coach d’acteurs, hypnothérapeute et art-thérapeute. Je me suis formée dans plusieurs outils de développement personnel. J’anime des ateliers en prison et j’accompagne des adultes avec des outils thérapeutiques depuis plusieurs années. Je suis donc très orientée vers l’éducation pour tous.

Ce qui m’a vraiment donné envie de créer l’École Inspirée devenue Maison Inspirée, c’est une formation chez SEVE (Savoir-Être et Vivre Ensemble) qui propose des ateliers de philo auprès des jeunes enfants et des adolescents. J’ai eu cette envie de créer une alternative à l’Éducation Nationale.

Concrètement, la Maison Inspirée, qu’est-ce que c’est ?

C’est un lieu qui propose différents services :

  • Un espace d’accueil démocratique où les enfants et les adolescents peuvent se rendre.
  • Un espace de coworking et de télétravail pour les adultes. Les enfants peuvent aussi y travailler pour accéder à un lieu calme et ses outils numériques, le wifi…)
  • L’accès à un grand jardin dans lequel se déroule des activités, des rencontres, des conférences…

Comment se passe cette cohabitation entre des populations différentes ?

On cherche à être une passerelle entre différents mondes : celui des enfants, des adultes, des professionnels, des entrepreneurs, des associations, du bien-être…

Tout le monde y est accueilli avec les mêmes droits. Enfants et adultes ont les mêmes droits : ce ne sont pas les adultes qui décident, pas même moi en tant que présidente. La prise de décision se fait en groupe. Pour cela, on a mis en place des groupes de réflexion auxquels chacun est libre de participer.

Les bénévoles qui s’investissent dans la vie de la Maison Inspirée, que font-ils ?

Je demande à toutes les personnes qui souhaitent devenir bénévole : “Qu’est-ce qui t’excite le plus ? Qu’est-ce que tu as envie d’apprendre ? Qu’est-ce qui le met le plus en joie ?” et chacun exerce les activités dont il a envie !

Des personnes s’occupent du jardin depuis que nous avons mis en place un espace de permaculture, alors que d’autres s’occupent des enfants.

Aujourd’hui, quelles sont les activités pour lesquelles tu as besoin de bénévoles ?

Nous avons notamment besoin de bénévoles pour s’occuper des enfants et incarner les valeurs du lieu : la bienveillance, la positivité, le respect de l’espace de liberté pour s’exprimer. On essaie d’aider les enfants à développement un bon sens de la médiation dans les conflits !

Certains enfants ne rentrent pas dans le système scolaire classique et c’est pour cela qu’ils viennent chez nous. Ce sont des enfants qui sont harcelés, qui subissent des humiliations, ne comprennent pas ce qu’ils font à l’école car ils ont des talents et se heurtent à un mur ou encore des enfants qui pleurent tous les jours dans le système classique.

La Maison Inspirée a-t-elle un fonctionnement particulier auquel les bénévoles devront participer ?

La Maison Inspirée est un lieu de collecte : on collecte puis on redonne à d’autres associations. On n’achète peu, avec l’idée de s’intégrer dans une économie circulaire. Par exemple, on fonctionne beaucoup avec le troc !

Tout le monde est accueilli dans le lieu avec les mêmes droits. Enfants et adultes ont les mêmes droits : ce ne sont pas les adultes qui décident, pas même moi en tant que présidente. La prise de décision se fait en groupe. Pour cela, on a mis en place des groupes de réflexion auxquels chacun est libre de participer.

Est-ce qu’il y a des pré-requis pour devenir bénévole à la Maison Inspirée ?

Pas de prérequis, ni en âge ni en compétences ! Seule est nécessaire la conscience que nous sommes tous égaux dans nos droits et nos devoirs. C’est difficile avec certains adultes, et encore plus avec les enfants mais on essaie de tous se remettre à un plus juste niveau !

Vous vivez près de Lille ? Jetez un oeil aux missions proposées par l'association ! Sinon, n'hésitez pas à consulter les missions près de chez vous, ne passez pas à côté de votre mission de bénévolat idéale. 😉

Les 5 règles de sécurité du bénévole

1

En toutes circonstances, je fais en sorte de garder ma distance de sécurité d’au moins un mètre avec les bénéficiaires et les autres bénévoles.

2

En toutes circonstances, j’applique les gestes barrières pour me protéger et protéger les bénéficiaires et les autres bénévoles.

3

Je suis un ambassadeur des règles de sécurité et des gestes barrière que j’explique et promeus auprès des bénéficiaires et des autres bénévoles.

4

Au moindre doute d’infection, sans attendre, j’informe l’association et je reste chez moi.

5

Âgé de 70 ans ou plus ou porteur d’une maladie chronique, je ne m’engage que dans des missions à distance, depuis mon domicile, pour protéger au maximum ma santé et celle des autres.

Règles de sécurité du Bénévole éditées par le Gouvernement
Ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative

2020 © Benevolt | Notre politique sur la conservation de vos données personnelles