Le bénévolat en confinement, Romain en parle
« Quitte à être confiné, autant se rendre utile » - Romain, adepte du bénévolat à distance
Votre profil est invisible par les associations
image profil

Ambulancier pour la faune sauvage

Le Tichodrome

Description de la mission

Etre bénévole soins au Tichodrome, c'est participer aux soins de la faune sauvage reccueillie en vue d'être relâchée. Apprendre à attraper/manipuler un animal, apprendre quelques gestes de soins et protocoles de médications...
Vous pouvez aussi être bénévole rapatrieur ("ambulancier" pour la faune sauvage), bénévole stands, bénévole chantiers, bénévole confectionneur d'objets pour notre boutique de soutiens...
Les possibilités sont nombreuses pour tous les profils !

Informations pratiques

Durée

Un an

Fréquence

Un jour par semaine


Formation des bénévoles

Tout le monde travaille toujours en binôme et personne n'est jamais seul. Il est possible de faire du bénévolat 1j/semaine ou bien de l'écovolontariat (deux semaines consécutives de disponibilité). Il faut être majeur. Le bénévole apprendra la contention des animaux et certains gestes de soins.

Où et quand ?


  • Le Gua (38)
  • Dès que possible
Voir les messages

Partager la mission

Un problème avec cette annonce ?

Le Tichodrome

Le Tichodrome est un centre de sauvegarde de la faune sauvage qui soigne 2000 animaux par an, dans le but de les relâcher dans leur milieu naturel. Le centre sensibilise aussi par son accueil téléphonique 7j/7 et ses différents stands et réseaux sociaux une sensibilisation sur les activités anthropiques qui sont les causes d'arrivées en centre de soins.

Les autres missions qui pourraient vous intéresser

Les 5 règles de sécurité du bénévole

1

En toutes circonstances, je fais en sorte de garder ma distance de sécurité d’au moins un mètre avec les bénéficiaires et les autres bénévoles.

2

En toutes circonstances, j’applique les gestes barrières pour me protéger et protéger les bénéficiaires et les autres bénévoles.

3

Je suis un ambassadeur des règles de sécurité et des gestes barrière que j’explique et promeus auprès des bénéficiaires et des autres bénévoles.

4

Au moindre doute d’infection, sans attendre, j’informe l’association et je reste chez moi.

5

Âgé de 70 ans ou plus ou porteur d’une maladie chronique, je ne m’engage que dans des missions à distance, depuis mon domicile, pour protéger au maximum ma santé et celle des autres.

Règles de sécurité du Bénévole éditées par le Gouvernement
Ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative

2020 © Benevolt | Mentions légales | CGU / CGV | Notre politique de protection des données personnelles