COVID-19 Mobilisation citoyenne - Benevolt est en libre accès, pour les associations et les bénévoles de tous âges

Retraite et Bénévolat : 4 idées reçues !

Actualités


image profil

Amélie Arcile

8 févr. 2019 • 2 mins de lecture


« Faire du bénévolat en retraite ? Et puis quoi encore ! Je n’ai pas passé me vie à travailler pour passer ma retraite à travailler bénévolement ! »

Chronophage, énergivore,… le bénévolat n’a pas toujours bonne presse. Pourtant les idées reçues véhiculées… ne sont peut-être que des idées reçues !

Idée reçue n°1: Faire du bénévolat va me prendre tout mon temps

« Une à deux demi journée par semaine », « 1 fois par mois », « selon vos disponibilité », « à définir avec vous » sont les fréquences les plus répandues dans les annonces déposées par les Associations inscrites sur benevolt.fr ; On est loin de l’image du bénévole qui fait 60H/semaine, non ?

Idée reçue n°2: Être bénévole, c’est trop de responsabilités

Si vous devenez président.e d’une Association nationale, peut-être ! mais la majorité des actions bénévoles n’obligent pas à prendre des responsabilités. Il s’agit surtout d’envie de mener à bien une mission qu’on a choisie !

Idée reçue n°3: C’est pas pour moi, je ne sais rien faire !

En France il y 1,3 millions d’Associations culturelles, sportives, caritatives, sociales. Elles offrent des missions variées et font appel à des profils très différents ! Tout le monde sait faire quelque chose, même si ça vous parait anodin, ce sera peut-être très profitable pour une Association près de chez vous !

Idée reçue n°4: Je donne sans rien recevoir

Etre bénévole c’est donner de son temps et de ses compétences, oui. Mais pas sans recevoir ! Plaisir d’être utile, d’agir pour une bonne cause, de partager un bon moment ! Et c’est un excellent moyen de faire des rencontres !

Alors, envie de vous lancer dans l’aventure ?! Découvrez les missions de bénévolat près de chez-vous !

Les 5 règles de sécurité du bénévole

1

En toutes circonstances, je fais en sorte de garder ma distance de sécurité d’au moins un mètre avec les bénéficiaires et les autres bénévoles.

2

En toutes circonstances, j’applique les gestes barrières pour me protéger et protéger les bénéficiaires et les autres bénévoles.

3

Je suis un ambassadeur des règles de sécurité et des gestes barrière que j’explique et promeus auprès des bénéficiaires et des autres bénévoles.

4

Au moindre doute d’infection, sans attendre, j’informe l’association et je reste chez moi.

5

Âgé de 60 ans ou plus ou porteur d’une maladie chronique, je ne m’engage que dans des missions à distance, depuis mon domicile, pour protéger au maximum ma santé et celle des autres.

Règles de sécurité du Bénévole éditées par le Gouvernement
Ministère de l'Education nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative

2020 © Benevolt | Notre politique sur la conservation de vos données personnelles